Retour
Guide des produits ergonomiques

Comment bien soulever, porter et tirer une charge

Une caisse ici, une autre là, et on rentre à la maison avec un mal de dos. C’est le lot de beaucoup de personnes qui travaillent dans les entrepôts, les usines et sur les chantiers. Ça finit toujours par craquer, et un premier disque intervertébral déclare forfait. Le risque, par la suite, ce sont les raideurs qui limitent l’amplitude des mouvements, les absences au travail, voire l’incapacité de travail.

Il n’y a pas de fatalité. Nous vous expliquons ici:

  • en quoi il est si dangereux de soulever, tirer et porter des charges dans une mauvaise posture ;
  • comment déplacer des charges sans s’abîmer le dos, et
  • quels équipements peuvent vous y aider.

Une mauvaise posture met la colonne vertébrale à rude épreuve

La colonne vertébrale, pilier de notre squelette, est un chef d’œuvre technique. Elle se compose de 24 vertèbres mobiles, d’innombrables tendons et muscles et de disques situés entre les vertèbres. Ces disques remplis de liquide amortissent les chocs et les contraintes de façon à ce que la colonne reste élastique.
Les fortes contraintes répétées ont tendance à amenuiser et rigidifier les disques. Le sujet est alors vulnérable à d’autres signes d’usure, à de fortes douleurs et à des raideurs qui limitent ses mouvements. Bien souvent, c’est un faux mouvement de plus qui, à la manière de la goutte d’eau faisant déborder le vase, provoque soudainement des douleurs chroniques.

Or, des détails qui nous semblent insignifiants peuvent en réalité faire toute la différence. Notre manière de soulever et porter les objets, en particulier. En effet, la posture joue beaucoup sur la contrainte exercée sur les disques.

Ce graphique illustre l’ampleur des différences :

Guide des produits ergonomiques 619

Consignes pour bien soulever, porter et tirer une charge

Quand nous avons à soulever, porter ou tirer un objet lourd, la manière de nous y prendre peut faire toute la différence. Suivez ces conseils pour réduire considérablement les contraintes sur votre corps et prévenir les blessures.
Icône bien soulever

Bien soulever

  • Avancez-vous le plus près possible de la charge. Dans l’idéal, elle doit se trouver entre vos pieds.
  • Baissez-vous en gardant le dos droit et en tendant les fesses en arrière. Ne pliez pas les genoux à plus de 90° et ne courbez pas le dos.
  • Contractez les muscles du dos et du ventre afin de stabiliser la colonne.
  • Répartissez bien la charge et portez-la dans un mouvement fluide, sans tordre la colonne.
  • Reposez la charge en suivant ces mêmes conseils.


Important :
commencez toujours par vérifier que vous pouvez/devez porter la charge seul(e). Si vous n’en êtes pas sûr(e), faites-vous aider. Il sera plus sain de partager le poids.

Guide des produits ergonomiques est

Bien porter

  • Portez votre charge près du corps.
  • Tenez-vous bien droit(e). Évitez de creuser le bas du dos.
  • Répartissez les charges entre vos bras. Porter tout du même côté n’est pas bon pour les disques.


Important :
si vous parcourez de longues distances, faites des pauses.

Guide des produits ergonomiques est

Bien tirer et pousser

  • Tenez-vous bien droit(e). Même pour pousser une charge, veillez à ne pas trop incliner le torse vers l’avant.
  • Évitez de faire des mouvements brusques et d’étirer exagérément les bras. Dans l’idéal, tenez la poignée du chariot élévateur ou de la plate-forme à hauteur de poitrine sans trop vous contracter.
  • Si vous avez le choix, poussez de préférence votre charge. Le risque de tordre le buste sera moins important.


Important :
une posture optimale ne suffira pas à vous protéger si le chargement du chariot est excessif et/ou asymétrique.

Moins, mais pour le mieux : conseils concernant le poids maximal

Guide des produits ergonomiques wt$

La charge maximale qu’une personne peut supporter sans traumatiser sa colonne vertébrale dépend de multiples facteurs. Âge, musculature, mais aussi posture, prises disponibles sur la charge, durée et fréquence de l’activité. Même la nature du sol peut jouer un rôle.

Il n’existe de limites fermes et indiscutables que pour certains groupes de personnes vulnérables, comme les femmes enceintes. De plus, quand il est question de déplacer des charges, les employeurs doivent se référer au règlement de manutention de charges et procéder, entre autres, à une évaluation des dangers et des risques.

Pour calculer la valeur limite ou la valeur de risque, on peut appliquer la méthode des critères directeurs. Outre le poids de l’objet, elle tient compte de la position et du mouvement effectué par la personne.

Par principe, on en fait « moins, mais pour le mieux ». Quand il s’agit de soulever et de porter des charges, surtout, mieux vaut réduire le poids pour travailler en toute sécurité.

Une musculature entretenue peut supporter plus

Certaines colonnes vertébrales peuvent supporter plus que d’autres. Cela tient souvent à la musculature qui les entoure. Des muscles forts stabilisent la colonne et la rendent plus résistante. Entretenir les muscles du ventre et du dos, en particulier, protège des douleurs et des blessures.
Voilà une raison de plus de ne pas s’affaler dans le canapé tous les jours après le travail. Mieux vaut pratiquer régulièrement un sport bénéfique pour le dos, par exemple :

  • la musculation ciblée,
  • le yoga,
  • le cyclisme,
  • la natation.


Vous avez du mal à caser de longues séances d’entraînement dans vos journées ? Sachez que dix minutes de gymnastique par jour font déjà merveille.
Lisez notre article paru dans le magazine pour savoir comment les entreprises peuvent encourager leurs collaborateurs à se maintenir en forme, et à quoi elles doivent faire attention : « Installer une salle de fitness dans l’entreprise ».

Attention : il est capital de veiller au développement homogène de la musculature. Sinon, vous pourriez aggraver des déséquilibres musculaires, ce qui augmente le risque de douleurs et blessures.

Guide des produits ergonomiques wt$

Faites-vous aider : des solutions pour soulever et transporter les charges

La meilleure façon de déplacer les charges, c’est de s’alléger le travail. Premièrement, portez toujours les objets lourds à deux. Ou mieux encore : utilisez un équipement.

Pour soulever et déplacer des charges au quotidien, vous avez par exemple le choix entre les appareils suivants :

Épargnez-vous aussi la corvée de tirer et pousser des charges. Pour actionner les chariots et élévateurs électriques, il vous suffira d’appuyer sur un bouton. L’effort physique est minime, et c’est la meilleure alternative au transport manuel. Votre colonne vertébrale saura apprécier.

Pour finir, quelques conseils pour la vue, l’ouïe et pour prendre un bol d’air frais

La colonne n’est souvent pas la seule à trinquer dans une journée de travail. Les yeux et les oreilles en voient aussi de toutes les couleurs. Températures élevées et air vicié font chuter la concentration, augmentent les erreurs et peuvent donner des maladies.

Voici encore quelques astuces pour protéger vos sens et améliorer l’atmosphère de votre lieu de travail.

Guide des produits ergonomiques est

Se protéger les yeux

  • Quand vous travaillez sur un écran, tenez-vous à 50-80 cm de l’écran.
  • Les écrans de qualité anti-scintillement font moins de tort aux yeux.
  • Veillez à éclairer suffisamment votre poste de travail, sans toutefois être ébloui(e). L’éclairage doit être réglable à chaque poste.
  • Évitez les reflets.


Important :
les besoins en luminosité changent à mesure qu’on prend de l’âge. Les employés plus âgés ont besoin d’une lumière plus intense. Les variateurs de lumière sont alors tout indiqués.

Guide des produits ergonomiques est

Se protéger les oreilles

  • Dans un environnement très bruyant, portez des protections auditives professionnelles, notamment pour travailler sur des machines bruyantes.
  • Les séparateurs de bureau et panneaux suspendus insonorisants coupent les postes de travail du bruit.
  • Quand vous le pouvez, évitez les sources de bruit multiples. Téléphoner dans un environnement bruyant oblige les oreilles à jongler entre les tâches.


Important :
les yeux et les oreilles ont besoin de temps de repos. Faites régulièrement des pauses afin que vos organes sensoriels supportent mieux les sollicitations.

Guide des produits ergonomiques est

Améliorer l’air ambiant

  • Par températures élevées, installez des ventilateurs ou une climatisation pour prévenir les problèmes de santé dus à la chaleur et favoriser les performances.
  • Les purificateurs d’air débarrassent l’air des particules, comme la poussière, et des substances nocives en suspension.
  • Selon vos exigences locales, vous pouvez aussi recourir à des humidificateurs ou déshumidificateurs d’air pour assainir l’atmosphère.


Important :
les pauses à l’extérieur sont l’occasion de respirer à fond, et rien de tel qu’une petite promenade pour stimuler la circulation sanguine.

Exercices de détente des yeux

Qu’on fixe un écran pendant des heures ou qu’on travaille sur de petites pièces, rester longtemps concentré(e) sur un objet proche fatigue les yeux. Pratiquer de brefs exercices de détente de temps en temps prévient les excès.

  • Pensez à fermer brièvement les yeux de temps en temps.
  • Observez des objets situés à différentes distances.
  • Posez vos pouces sur vos zones temporale et massez vos arcades sourcilières de l’intérieur vers l’extérieur avec les index.
  • Regarder vers le ciel de temps à autre permet de détendre les muscles.