Retour
Guide des produits Bureaux

Directives pour l'aménagement d'un poste de travail

Vos écrans se trouvent-ils à la bonne hauteur de travail? L'espace de travail est-il assez grande? Les surfaces sont-elles non-réfléchissantes? Y a-t-il assez de place sous le bureau pour les jambes? Le b.a.-ba de l’aménagement du poste de travail: préserver sa santé en gagnant en efficacité.

Un aménagement de bureau moderne pour un travail plus sain

Il relève de l'intérêt de chacun de prendre soin de sa santé; c'est aussi une priorité pour l'entreprise elle-même, car les maladies et les arrêts maladie en résultant coûtent cher et nuisent aux entreprises.

Plus d'un quart (27,2 %) de ces congés sont le résultat de maux musculaires ou osseux typiques aux travaux du bureau. Ces chiffres montrent que la protection de la santé au bureau est absolument indispensable, car le travail y est associé à une forte sollicitation intellectuelle. La planification de l'espace et du poste de travail peuvent diminuer la fatigue du personnel. Cet effort est soutenu par les réglementations en vigueur concernant l'aménagement des postes de travail de bureau.

Directives pour l'aménagement d'un poste de travail wt$

En voici quelques exemples principaux:

  • Rester assis sans bouger exerce des contraintes sur les muscles et la colonne vertébrale. Des sièges ergonomiques permettent une assise dynamique, prévenant ainsi les graves conséquences qu'une mauvaise position peut avoir sur la santé et la qualité de travail.

  • Des hauteurs de travail inadéquates entraînent de mauvaises positions corporelles. Des postes de travail à hauteur variable offrent aux personnes une position optimale.

  • Le manque de mouvement réduit la dynamique corporelle et mentale, l'activité musculaire et la circulation sanguine, et nuit à l'élasticité des disques intervertébraux. Des postes de travail laissant toute liberté de mouvement empêchent les maladies et les coûts qui en résultent. Des espaces de travail assez grands jouent également un rôle important.

  • Les lumières directes et les réflexions lors des travaux sur écran nuisent à la vue. Un positionnement de l'écran empêchant les réflexions est par conséquent fortement conseillé.

  • Un éclairage insuffisant ou inadéquat a aussi des conséquences néfastes. L'éclairage dépend de l'agencement du bureau et du poste de travail.

  • Les facteurs dérangeants, visuels et acoustiques, nuisent à la concentration et sont des sources d'erreur prévisibles. Des cloisons acoustiques remédient efficacement à ce problème.
Directives pour l'aménagement d'un poste de travail wt$

Un équipement et mobilier de bureau efficaces sont des supports indispensables pour maintenir et améliorer la performance. Ils garantissent une protection préventive de la santé, contribuent à la motivation et à l'engagement des collaborateurs et réduisent les coûts causés par les arrêts maladies.

L'agencement des bureaux est défini par les directives concernant le travail devant un écran et autres règlements pertinents basés en détail sur la science du travail et des travaux au bureau.

Règles importantes pour l'agencement du poste de travail

Soutenir - ne pas gêner

  • Superficie de travail prescrite et obligatoire 1,28 m²:
  • Postes de travail simples = largeur 1600 mm x profondeur 800 mm (à chaque poste)
  • Total des combinaisons 1,28 m², profondeur 800 mm (à chaque poste)
  • Exception: les postes nécessitant peu d'espace utile peuvent être réduits à une largeur de 1200 mm.
  • La hauteur de travail n'est pas équivalente à la hauteur du bureau. La hauteur de travail individuelle dépend de la personne.
  • La hauteur de travail maximale ne devrait pas dépasser 750 mm
  • Les postes de travail à hauteur variable doivent avoir une plage de réglage d'au moins 680 à 760 mm
  • La hauteur de travail pour activités manuelles et sur écran doit être la même, la différence de hauteur doit être compensée par une inclinaison du plan de travail

Plus de mouvements, moins de risques pour la santé!

La surface de liberté de mouvement au poste de travail personnel doit être d'au moins 1,5 m², et nulle part inférieure à 1 m de largeur et 1 m de profondeur. Pas de superposition d'autres surfaces à l'exception de l'accès au poste attitré et des surfaces fonctionnelles du mobilier du poste de travail, si celles-ci ne causent pas de risques d'écrasement, de chocs ou de coupures.

Liberté de mouvement pour les jambes

L'espace réservé à la liberté de mouvement des jambes au poste de travail doit être d'au moins 600 mm en largeur et 650 mm en hauteur (ou mieux, 690 mm). Agencer les postes de travail et l'espace de manière à permettre un changement fréquent de position, en position assise, debout ou en déplacement.

Agencement des postes de travail avec écran

Sélectionner le type de poste de travail d'après l'activité

  • pour travail simple à l'écran - postes de travail simples
  • pour travaux mixtes - postes de travail simples ou multiples


Orienter le poste de travail d'après l'activité:

  • Selon l'activité - 90° ou 45°, surface destinée au travail sur machine inclinée vers le bas par rapport à la surface destinée aux travaux manuels
  • Travaux spécialisés - 30° et 60°, ou au mieux, 45°, les deux plans de travail à la même hauteur

Toujours la meilleure hauteur
Les premières lignes de l'écran au maximum à hauteur des yeux.

Plus d'éblouissements
Eviter les éblouissements directs ou par réflexion: ni fenêtre ni surface claire ou éclairée derrière l'écran ou dans le dos de l'utilisateur. De bons contrastes de densité lumineuse. Direction du regard de l'utilisateur parallèle aux fenêtres.

Reconnaître vaut mieux que deviner

Régler la luminosité de l'environnement: dispositif de réglage de la lumière obligatoire. Installer si possible les écrans dirigés vers le centre de la pièce.

Nos produits TOP dans ce feuillet de conseils
Pertinent
Nombre d’articles: 77